Rolf Lott

Allemand d’origine, c’est à 11 ans que Rolf découvre le Blues grâce à un disque de Josh White trouvé dans la collection de son père ex-batteur de Jazz. Bouleversé par cette musique qui ne le lâchera plus, la décision est prise : « je veux jouer de la guitare et cette musique fantastique…rien d’autre ! ». Il se procure sa première guitare l’année suivante et apprend en autodidacte, écoutant Charly Patton, Robert Johnson… et regardant jouer ses idoles comme Muddy Waters, T.Bone Walker, B.B. King, Buddy Guy ainsi que d’autres encore…

A 21 ans, il rejoint le groupe « Pepper’s Lounge » à Stuttgart, ce qui lui donne l’occasion d’accompagner des musiciens comme Champion Jack Dupree, Big Joe Duskin, Willie Mabon et Louisiana Red. L’un des passages les plus marquants de sa carrière fut sa participation durant deux ans aux présentations hebdomadaires du « Al Jones Bluesband » dans un club à Munich. Al Jones, que Rolf considère comme le meilleur musicien de Blues d’Europe, fut d’ailleurs remarqué par le célèbre Willie Dixon qui écrivait dans le magazine « Livin’ Blues » : « …la formation Chicago-Blues, la plus authentique en dehors des Etats Unis. »

Arrivé en France en 1987 il se produit essentiellement en solo dans tout l’hexagone jusqu’à la formation de son propre trio puis quartet « Chump Change » avec lequel il fait des centaines de concerts jusqu’en 2000. En 2001, le groupe se renouvelle et devient « New Chump Change » sous un format quartet, allant jusqu’au septet grâce à l’ajout d’une section de cuivres. Il collabore aussi avec différents groupes au fil des rencontres et développe conjointement ses talents d’auteur compositeur et d’homme de scène.

En tout il a produit et enregistré 9 CDs depuis 1993 (trois sous son nom et 6 avec ses formations) et donné plus de 1200 concerts à ce jour.